Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Base documentaire / Bibliographie / PROCHIANTZ 2019

PROCHIANTZ 2019

Alain PROCHIANTZ, Singe toi-même. Paris, 2019, 333 pp.

Plan de l'ouvrage et remarques

À quoi pensent-ils, ces cousins animaux, et si nous leur donnions la parole – simple expérience par la pensée – qu’auraient-ils à nous dire ?
Même culturellement à des années-lumière du primate non humain le plus évolué, nous ne pouvons, malgré tout, échapper totalement au trouble de cette parenté. L’évolution reste une histoire de famille.
Un rapport de fascination existe, probablement parce que, si j’ose dire, il s’en est fallu d’un poil, d’une plume ou d’une écaille.
Et ce n’est pas l’étude de l’évolution cérébrale, objet de cet ouvrage, qui pourra infirmer cette étrange attirance, parfois mêlée de répulsion, pour un monde animal si proche et si lointain.
On ne devra donc pas s’étonner si ce livre s’attarde longuement sur la question du langage, de sa possibilité mécanique et de son contenu intellectuel. Pour pousser l’interrogation plus loin avant, l’animal non humain ne serait-il pas à la fois mort et vivant ? par privation de langage. 

  • Introduction
  • Sur l'évolution des hominines
  • Culture et comportement
  • La question du langage
  • Bases moléculaire de la néoténie
  • Chimpanzés et bonobos: ces cousins si proches et si lointains
  • Développement et vieillissement
  • Structure et évolution du cortex
  • Comment faire un gros cerveau
  • L'importance des nouvelles technologies
  • Retour sur le langage et son évolution
  • Les éléments mobiles du génome
  • Evolution du système nerveux
  • Rôle des éléments génétiques mobiles dans l'évolution des primates
  • Exemples de modifications du génome aux forts effets évolutifs chez les primates
  • Conclusion
  • Bibliographie (pp. 313-322)


Textes

--

Iconographie

--