Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation

Vous êtes ici : Accueil

Site pour le cours: une brève histoire des animaux

Les animaux aussi ont une histoire… et font l’histoire. Des premières domestications, au Néolithique, au souci actuel de la biodiversité, les rapports avec les bêtes, et l’imaginaire qui s’en est nourri, sont de formidables révélateurs des sociétés humaines. Prochain cours: août 2016 - janvier 2017.

Marc Aurèle - statue équestre (Roma - II siècle) - copie

 

On a commencé par couper l'homme de la nature, et par le constituer en règne souverain; on a cru ainsi effacer son caractère le plus irrécusable, à savoir qu'il est d'abord un être vivant. Et, en restant aveugle à cette propriété commune, on a donné champ libre à tous les abus. Jamais mieux qu'au terme des quatre derniers siècles de son histoire, l'homme occidental ne put-il comprendre qu'en s'arrogeant le droit de séparer radicalement l'humanité de l'animalité, en accordant à l'une tout ce qu'il retirait à l'autre, il ouvrait un cycle maudit, et que la même frontière, constamment reculée, servirait à écarter des hommes d'autres hommes, et à revendiquer, au profit de minorités toujours plus restreintes, le privilège d'un humanisme corrompu aussitôt né pour avoir emprunté à l'amour-propre son principe et sa notion.

 

 

Claude Lévi-Strauss, Anthropologie structurale, 1973.

 

 

Claude Lévi-Strauss venait paisiblement de constater, ce matin d'octobre 1983, que le temps qui lui restait était désormais compté. Comme je lui demandais alors en souriant s'il avait encore un souhait qu'il aimerait voir exaucé, qui pût le consoler de la mélancolie dont tant de ses écrits portent trace, il répondit sans sourciller, l'œil champagnisé d'espièglerie féline : « Ce serait de pouvoir communiquer avec un animal. La mélancolie, c'est de me sentir coupé de l'essentiel de la création et d'être resté, comme tout un chacun, cantonné dans ce petit fragment qui est représenté par l'espèce humaine, alors qu'il y a en dehors d'elle tant d'autres choses qui mériteraient d'être connues, d'être comprises, et avec lesquelles on aimerait pouvoir communiquer. Vous me direz que c'est un étrange vœu de la part d'un ethnologue qui se consacre à étudier les hommes. Mais c'est aussi l'affirmation du sentiment que l'homme n'est pas seul et que, en dehors de l'homme, il y a autre chose vers quoi on pourrait tendre. »

Claude Macherel, « Ce Renard d'Hainard », Terrain, numero-10 - Des hommes et des bêtes (avril 1988), [En ligne], mis en ligne le 19 juillet 2007. URL : http://terrain.revues.org/index2934.html. Consulté le 22 septembre 2009. NB: Claude Lévi-Strauss est décédé le 30 octobre 2009 à l'âge de 101 ans.

Avant 1789, Dieu était propriétaire des hommes et des bêtes. Après, ce sont les hommes qui sont devenus propriétaires de Dieu et des bêtes.

Jean Réal (email personnel du 16 juillet 2008).

Dans une nouvelle d'Isaac Bashevis Singer, un personnage fait l'oraison funèbre d'une souris morte par ces mots : Tous ces philosophes, les dirigeants de la planète, que savent-ils de quelqu'un comme toi ? Ils se sont persuadés que l'homme, espèce pécheresse entre toutes, domine la création. Toutes les autres créatures n'auraient été créées que pour lui procurer de la nourriture, des fourrures, pour être martyrisées, exterminées. Pour ces créatures, tous les humains sont des nazis ; pour les animaux, c'est un éternel Treblinka.

 

Dans le courant de l'année 2007 en France, un milliard 46 millions et 562800 (1'046'562'800) animaux ont été tués dans des abattoirs contrôlés.

Fabrice Nicolino - NICOLINO 2009 - page 362

En Suisse vivent près de 500'000 chiens, 1,3 million de chats domestiques et plusieurs millions d'oiseaux de compagnie, de poissons d'acquarium, reptiles et autres animaux exotiques

Chiffres et faits, PSA, 2016

Noé - Commentarius in Apocalypsim

 Source: PASTOUREAU 2007