Vous êtes ici : Accueil / Base documentaire / Iconographie / monstres - iconographie

monstres - iconographie

Passion de Sant Georges - 1666

Ne’meh al-Musawwir, 1666, collection Abou Adal, © Akg-Images, photo: A. Held - Exposition: Fascination du Liban, Muséee Rath, Genève, 2013 - http://mahgeneve.ch/fascination-du-liban-une-exposition-a-faire-decouvrir-aux-eleves/
Passion de Sant Georges - 1666
Image dans sa taille originale : 222 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Drachenstich

Furth im Wald, en Bavière, est une ville frontalière située à mi-chemin entre Nuremberg et Prague. Chaque année au mois d'août a lieu la Fête du Dragon ou "Drachenstich" (littéralement le "dragon transpercé"). Les origines de celle-ci restent inconnues. On sait seulement que les représentations du "Drachenstich" sont jouées depuis plus de 500 ans, sans changements notables. Les siècles précédents, le "Drachenstich" se déroulait pendant les processions de la Fête-Dieu du fait de l'analogie avec le jeu de Saint Georges figurant son combat contre le diable. Mais en 1878, elle se séparait définitivement de son cadre clérical car le clergé n'appréciait pas qu'elle devint l'événement essentiel de la Fête-Dieu et en décida le retrait. Elle a lieu, depuis 1879, au mois d'août. A partir d'une simple coutume populaire où le défilé se terminait par le combat du chevalier et du Dragon, s'est développée une représentation théâtrale dont le point culminant est le "Drachenstich", terrassé par la lance du chevalier. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dragons_de_processions_et_de_cort%C3%A8ges
Drachenstich
Image dans sa taille originale : 30 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Le dragon de Mons

Mons est la seule ville belge à encore représenter de nos jours un jeu de saint Georges et du Dragon, un combat légendaire appelé « Lumeçon », lors de sa traditionnelle Ducasse de la Trinité. Il fait partie du patrimoine oral et immatériel de l'humanité depuis 2005, comme d'autres dragons de procession. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:DragonLumecon.jpg
Le dragon de Mons
Image dans sa taille originale : 120 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Le Drac de Vilafranca

Le Drac participe à la traditionnelle "Danse des Diables" ("Bal de Diables" ou "Correfuego", en catalan), présente en Catalogne, à Valence et dans les îles Baléares. C'est une représentation théâtrale de la lutte du Bien contre le Mal, principalement pour les festivités du Corpus, et dans les processions ecclésiastiques auxquelles elle donne un aspect plus cérémonieux et spectaculaire. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dragons_de_processions_et_de_cort%C3%A8ges
Le Drac de Vilafranca
Image dans sa taille originale : 88 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

La Tarasque

La Tarasque est un dragon des légendes provençales. Il est associé aux crues du Rhône. Sainte Marthe aurait délivré la ville de Tarascon de la terreur exercée par le monstre en l'aspergeant d'eau bénite et en lui montrant la croix. Tous les ans, pendant les fêtes de la Tarasque à Tarascon, on la voit défiler dans les rues de la ville, ce qui est devenu un argument touristique. Ancienne carte postale - Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dragons_de_processions_et_de_cort%C3%A8ges
La Tarasque
Image dans sa taille originale : 3 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Le « Graouilly » de Metz

Graoully, Graully, Graouilly sont les appellations qui désignent le dragon processionnel de Metz, il s'agit d'une déformation de l'allemand "gräulich" (affreux, odieux). Le premier évêque de Metz, saint Clément, s'établit selon la tradition hors de la ville à la fin du IIIe siècle, dans les souterrains de l'amphithéâtre romain où il construisit un oratoire à Dieu et un autel consacré à saint Pierre. Ensuite, il prêcha et essaya de convertir les païens. Une légende du Moyen Âge raconte que saint Clément dompta le "Graoully", un dragon à l'haleine empoisonnée qui, réfugié dans les ruines de l'amphithéâtre, terrorisait la population. Le courageux Clément lui passa son étole autour du cou et le mena sur les bords de la Seille où il lui enjoignit de disparaître. Depuis le XIe siècle au moins et jusque dans les dernières années du XVIIIe siècle, la procession des rogations s'accompagna à Metz de l'apparition du Graoully. Pour l'Église, le dragon vaincu par le saint évangélisateur symbolisait le paganisme. Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dragons_de_processions_et_de_cort%C3%A8ges
Le « Graouilly » de Metz
Image dans sa taille originale : 42 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Jonas

Jonas
Image dans sa taille originale : 809 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Monstre marin

Monstre marin
Image dans sa taille originale : 520 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Schongauer, La Tentation de saint Antoine, gravure sur cuivre, vers 1470, Berlin

Source: http://www.nationetrepublique.fr/IMG/jpg/La_Tentation_de_saint_Antoine.jpg
Schongauer, La Tentation de saint Antoine, gravure sur cuivre, vers 1470, Berlin
Image dans sa taille originale : 553 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone

VIème siècle avant J.C. - Istambul Musée archéologique (Source: Universalis en ligne - recherche "dragon")
Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone
Image dans sa taille originale : 218 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Dragon terrassé par Saint Michel

Source: CYRULNIK 2001
Dragon terrassé par Saint Michel
Image dans sa taille originale : 214 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Apocalypse: mise à mort de la Bête à sept têtes

Manuscrit anglo-normand du XIIIème siècle - Trinity College - Cambridge
Apocalypse: mise à mort de la Bête à sept têtes
Image dans sa taille originale : 239 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Monstre de Cracovie

Source: Lycosthenes, Conrad surnom grec de Wolffhart, Chronique de Prodiges, Prodigiorum ac Ostentarum Chronicon, ample compilation, avec gravures, "des prodiges et ostentes survenus dans les régions supérieures et inférieures du monde depuis son commencement", jusqu’à l’année de sa publication. Bâle, 1557. http://www2.truman.edu/~brammall/images/monster-t.gif - XVI-XVII siècle (Angleterre?)
Monstre de Cracovie
Image dans sa taille originale : 107 ko | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

Soldes Balexert 2015

Soldes Balexert 2015
Image dans sa taille originale : 1.56 Mo | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger

H. de la BECHE - ProfIchthyosaurus - 1830

One of the most famous caricatures, depicted many times in books dealing with geology and palaeontology, was produced by the English geologist Henry De la Beche (1796-1855) to lampoon the theories of Charles Lyell. The prominent "Professor Ichthyosaurus" was considered first to represent William Buckland (1784-1856), but the geologist and dedicated earth-science historian Martin J.S. Rudwick realized the connection of this scene with some drawings produced in 1831 by De la Beche in his diary, where he ridiculed the uniformity-principle of Lyell. Source: http://rockglacier.blogspot.ch/2010/04/accretionary-wedge-24-heroes-vs.html
H. de la BECHE - ProfIchthyosaurus - 1830
Image dans sa taille originale : 1.03 Mo | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger
Mots-clés associés : , , ,